Les bienfaits du massage avant et après l’accouchement.

C’est connu, la massothérapie peut accompagner la femme enceinte dans les changements physiques et émotionnels qu’elle traverse lors d’une grossesse, et lui procurer un bien-être réel.

C’est Margaret Elke, dans les années 1980 qui a fait cheminer l’idée du massage latéral pour la future maman, car il améliore la santé générale du corps et de l’esprit.

Selon Pierre Blais, massothérapeute et formateur en massage périnatal, la grossesse agit sur l’organisme comme le ferait une loupe, elle met en lumière des points faibles, qui en temps normal, passent inaperçus. Ainsi, maux de dos, jambes lourdes et douleurs sciatiques sont monnaie courante et facilement soulagées par la massothérapie.Massage femme enceinte

Cependant, les bienfaits de la massothérapie ne se limitent pas à « soulager ». Le massage active la circulation sanguine, favorise le retour veineux, stimule la production d’endorphine en limitant celle de l’adrénaline, apaise et induit une détente profonde. De plus, le massage est aussi très bénéfique pour le bébé car il ressent aussi l’effet calmant des endorphines. Les manœuvres sur le ventre stimulent agréablement son sens du toucher, le premier des 5 sens à se développer in utero. Il permet également un contact privilégié avec le bébé, qui dès la 12e semaine est très réceptif au toucher.

Plusieurs femmes enceintes évitent de se faire masser avant la fin du premier trimestre, en raison du risque de fausse couche. Cependant, si le massage est donné par un massothérapeute compétent, formé en massage périnatal, aucun problème ne devrait survenir. Par contre, si la future maman éprouve une crainte, il est alors mieux d’attendre, plutôt que d’être stressée avant, pendant, et après le massage, sans pouvoir bénéficier des bienfaits. Une maman reposée qui prends soin d’elle, communique ce bonheur à son bébé.

Le massage prénatal peut se faire de façon ponctuelle, ou sur une base régulière. Durant les deux premiers trimestres, une fois par mois constitue une bonne fréquence. Vers la fin de la grossesse, de nombreux inconforts, ainsi que les inquiétudes face à la venue de bébé, peuvent faire accroître les besoins, et des séances hebdomadaires s’avèrent souvent bienvenues.

Le massage chez la femme enceinte, peut se pratiquer en position latérale ou couchée sur le ventre, en utilisant un coussin spécialement développé, pour accueillir le ventre rond. Une période sur le dos est également possible, selon la tolérance de la future maman. De nombreux coussins seront installés pour maximiser son confort. Les manœuvres sont fermes mais douces et très enveloppantes.

Se faire masser après l’accouchement n’est pas un luxe non plus. Le massage post-natal est un soin pour se ressourcer, et pour permettre à notre corps de récupérer. Après le chamboulement de la grossesse et des premiers jours de la maternité, il importe de se réapproprier son corps en douceur, d’apaiser les tensions, et de prendre soin des émotions. Le massage est aussi démontré positif, pour diminuer les symptômes du baby blues et de la dépression post partum.

« La massothérapie, pour se centrer sur soi et sur son bébé, dans un contexte de détente et de bien-être, vous offre un moment d’abandon où le corps et l’esprit sont au repos. »

NB.  Chez Zeste Détente, en période postnatale, il nous fait plaisir de vous accueillir avec votre bébé, si vous désirez rester avec lui ou si vous n’avez pas de gardienne.  Toutes nos massothérapeutes sont mamans, certifiées et connaissent les trucs pour s’occuper de bébé et de maman en même temps !  N’attendez plus !
Massage postnatal avec bébé
Massage postnatal avec bébé