Le pouvoir du massage sur le sommeil

Le pouvoir du massage est un phénomène de mieux en mieux connu scientifiquement. Nous abordons l’un de ses nombreux bienfaits, soit l’amélioration du sommeil et de la période d’endormissement.

Le massage et son impact sur notre biochimie

Le massage apaise le système nerveux parasympathique. Ce phénomène ralentit le rythme cardiaque, la respiration, améliore la digestion, relâche la musculature. Ces étapes sont cruciales à l’endormissement et améliore le sommeil récupérateur.

Une fois apaisé, le système nerveux cesse de produire du cortisol et de l’adrénaline : deux hormones sécrétées lors de périodes stressantes. Au contraire, le massage stimule la sécrétion de la sérotonine, une hormone précurseur de la mélatonine. On le sait, la mélatonine régit le cycle circadien, c’est-à-dire les périodes d’endormissement et d’éveil. La sérotonine abaisse par ailleurs les niveaux d’anxiété et de dépression, deux facteurs perturbant le sommeil.

Le toucher et l’environnement : deux éléments qui favorisent le sommeil

massage sommeilSe faire masser entraîne donc une modification biochimique dans le corps en favorisant l’apaisement et la sensation de bien-être. Deux éléments cruciaux du massage agissent toutefois sur cet état de sérénité : l’environnement et le toucher.

L’environnement apaisant (musique douce, lumière feutrée, odeur agréable) d’une salle de massothérapie induit presque qu’automatiquement un état de relaxation. Cet état de calme est aussi appelé “état parasympathique”. Contrairement au système sympathique qui utilise la noradrénaline pour les activités d’effort, d’action et de réflexion, le système parasympathique, son antagoniste, gère plutôt le repos et la relaxation. Il est donc impossible de s’endormir en mode sympathique (rumination, agitation, angoisse, etc.).

Le toucher, lui, influence la sécrétion d’une hormone appelée ocytocine. Celle-ci procure un sentiment de sécurité, de reconnaissance et de réconfort. En plus des bienfaits biochimiques associés au massage, un sentiment de confort psychologique est associé au toucher.

Saviez-vous qu’un simple câlin ou poser la main sur une épaule peut favoriser la sécrétion d’ocytocine ?

Quoi de mieux avant le dodo que de remplir nos réservoirs de toutes ces bonnes hormones?  Masser son enfant ou masser son bébé, se faire masser par notre conjoint/e ou un massothérapeute professionnel, peut faire une réelle différence sur la qualité du sommeil et notre qualité de vie à long terme.

Vous aimeriez en apprendre plus sur nos cours de massage parent-enfant ? 

Vous aimeriez en apprendre plus sur nos DVD et notre formation en ligne du Massage des bébés et des enfants ?

À profiter sans retenue ! Alors, à quand votre prochain massage ?

Contactez-nous !