Le toucher : un besoin vital

Le toucher, c’est rassurant. C’est réconfortant et ça fait du bien. Il est le premier des cinq sens à se développer chez le fœtus et il est le dernier à nous quitter en fin de vie.

Toucher, c’est indispensable

Selon Wikipédia, « Le toucher est l’un des sens extéroceptifs essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants, l’exploration, la reconnaissance, la découverte de l’environnement,  la préhension des objets,[…],  les contacts sociaux, la sexualité, etc. »

La peau et le système nerveux

Par le toucher, l’enfant découvre le monde qui l’entoure et reçoit l’information nécessaire au plein développement de son cerveau. La peau, l’organe sensoriel du toucher, est composée de plusieurs milliers de récepteurs sensitifs qui captent et analysent l’information. Ainsi, nous apprenons à distinguer le chaud du froid, le dur du mou, le piquant du doux et ce qui fait du bien de ce qui fait mal.

Ces récepteurs sensoriels sont en relation directe avec le système nerveux : l’information est traitée et le corps réagit immédiatement.  Si vous touchez le rond de la cuisinière, vous reculerez d’un bond et votre cœur se mettra à battre rapidement.  Vous vivrez un stress et votre corps produira des hormones comme l’adrénaline et le cortisol.

À l’opposé, si vous êtes massé, caressé ou étreint, votre corps se détendra, la respiration ralentira, l’anxiété et le stress s’atténueront. Cette sensation positive sécrète des hormones du bien-être comme les endorphines, la dopamine et l’ocytocine. Le contact physique stimule la production d’ocytocine, qualifiée d’hormone de l’attachement. Essentielle à l’accouchement, à l’attachement parent-enfant et à longévité des couples, cette hormone joue également un rôle crucial dans la confiance en soi, l’empathie et la réduction du stress et de l’anxiété.

Le massage, une clé importante

Selon une étude menée par les compagnies Vaseline et Léger marketing en 2008, un grand nombre de canadiens souffrent d’un manque de contacts physiques et aimeraient que le toucher occupe une place plus importante dans leur vie. Les bénéfices du toucher sont si nombreux! Chez les gens malades, dépressifs ou anxieux, les contacts physiques peuvent même accélérer le processus de guérison.

Qu’il soit fait par un massothérapeute professionnel ou fait de façon totalement intuitive entre deux personnes, les bienfaits du massage comblent ce besoin vitale. En plus de procurer une sensation de bien-être énorme, il apaise le corps, réduit le stress, soulage les douleurs, améliore le sommeil et stimule le système immunitaire.

N’attendez pas que le stress vous joue dans le dos, contactez votre masso!