Surmonter l’anxiété avec le bain flottant chez Zeste Détente

Si l’anxiété ponctuelle est normale, les personnes atteintes de troubles anxieux sont au prise avec une anxiété excessive et persistante. Cela affecte gravement leur qualité de vie. Ces troubles se manifestent de différentes façons, allant de crises de panique à une phobie très précise. Ils peuvent aussi être caractérisé par une anxiété généralisée et quasi constante. Et parfois, elle n’est justifiée par aucun événement particulier. Les troubles anxieux affectent entre 20 et 30% de la population au cours de leur vie. Ils demandent généralement une prise en charge médicale et souvent pharmacologique. Cependant, de plus en plus de personne se tournent vers les approches alternatives et le bain flottant est une de celle-là.

Le bain flottant, ou caisson d’isolation sensorielle, est reconnu pour ses effets calmants et méditatifs. Ainsi, il permet de réduire l’anxiété et de mieux la gérer. Dans plusieurs cas, la flottaison peut donner des effets similaires aux anxiolytiques, comme l’Ativan, médicament utilisé pour traiter l’anxiété.

Comment cela fonctionne ?

Selon Justin Feinstein, neuropsychologue, une séance de bain flottant permet de calmer le système nerveux central. Elle accorde une connexion profonde à soi, à ses émotions et son inconscient en se plongeant dans un état méditatif. Cette relaxation du système nerveux parasympathique est possible grâce à l’absence quasi complète de stimuli sensoriels (vision, toucher, ouïe, proprioception). Cette isolation sensorielle en apesanteur permet de calmer certaines zones du cerveau et de diminuer les effets du stress et de l’anxiété.

De plus, il y a une sécrétion accrue d’endorphine dans le cerveau par l’hypothalamus et l’hypophyse. Une fois sécrétée, cette hormone appelée « antistress naturel » se disperse dans le système, les tissus et le sang. Elle produit ainsi des effets très bénéfiques et contrecarre quelque peu les effets de l’adrénaline et du cortisol.

Ces « mini retraites de la vie mouvementée » permettent aux gens anxieux d’être non seulement plus calme et plus serein, mais aussi plus conscient de leur corps. Entre autre, l’immobilité permet de reconnecter avec son corps et d’être attentif aux battements du cœur et au rythme de la respiration.

Résultats probants

Des recherches ont ciblées spécifiquement les effets du bain flottant sur la diminution de l’anxiété. Voici quelques résultats de celles effectuées au département de psychologie de l’Université de Karlstad, en Suède:

  • 12 séances de bain flottant permettent une diminution de 30% des symptômes reliés à l’anxiété. Cette diminution est toujours visible 4 mois après la fin des séances;
  • 6 séances de bain flottant en 6 semaines permettent de réduire la pression artérielle, la douleur, l’anxiété et le stress. Ils augmentent l’énergie et l’optimiste chez des patients avec un diagnostic d’anxiété et d’épuisement professionnel;
  • La flottaison est une intervention efficace pour prévenir les congés de maladie. Elle est un moyen pour réduire les troubles liés au stress et aux affections de douleurs chroniques.

Conclusion

Les recherches se poursuivent avec plus d’intérêt que jamais. On espère que d’ici 5 à 7 ans, les séances de bain flottant pourront être médicalement utilisées pour contrôler l’anxiété. En attendant, tentez votre chance. Venez faire l’expérience de l’apesanteur dans un caisson d’isolation sensorielle.